Une île singulière

Située dans le département de la Vendée (85), l’île de Noirmoutier est reliée au continent par une chaussée submersible appelée le passage du Gois, et depuis 1971 par un pont. Elle est constituée de quatre communes regroupées en une communauté de communes de l’Ile de Noirmoutier. Sa longueur est d’approximativement 18 km, sa largeur varie de 500 mètres à 12 km et sa superficie est de 49 km2.

L’île est souvent surnommée l’« île aux mimosas » pour sa douceur climatique permettant aux mimosas de pousser et d’y fleurir en hiver. Ses paysages dominants sont les marais salants, les  dunes et les forêts de chênes.

L’océan, les plages, les forêts, les marais et les plaines agricoles accueillent une faune et une flore très diversifiées. En effet, on y retrouve des plantes méridionales comme le chêne vert, le figuier et le mimosa. Noirmoutier est l’une des étapes des oiseaux migrateurs le long de l’Atlantique, grâce à sa flore si particulière et riche.

Noirmoutier a une superficie de 49 km2 dont près d’un tiers est recouvert par des marais. Le climat y est privilégié : les hivers sont doux et les étés tempérés. L’ensoleillement est aussi important que sur la côte d’azur.

L’environnement de Noirmoutier est riche en ressources biologiques et préservé de toutes pollutions. Les marais sont classés en zone protégée ou naturelle. Pommes de terre, huîtres, moules, sel marin, fleur de sel, poissons et crustacés sont autant de produits issus du terroir de l’Ile de Noirmoutier.